La cuisine dans le vent

keginan.terenez.com

Terrine de sanglier Marie Gourmelon

Ingrédients :

Trouver un gentil chasseur qui vous fera cadeau de 1.5 kg à 2 kg de sanglier
300 à 500 g de chair à saucisse
2 ou 3 tranches de pain et un peu de lait
2 œufs
poivre du moulin, sel de mer fin
un peu de cognac et un peu de porto
quelques baies de genièvre

Recette :

La veille :
Découper la viande et la hacher à la main bien fin, ou au hachoir à viande surtout pas au mixeur (cela ferait une pâte trop fine). Mettre la viande dans un grand saladier, avec un demi verre de porto, et ¼ de verre de cognac, saler, poivrer, ajouter les baies de genièvre, le pain écrasé avec le lait et les œufs entiers, mélanger bien le tout. Poser un film plastique sur le saladier et laisser reposer au réfrigérateur une bonne nuit.

Le lendemain :
Beurrer une terrine assez grande pour recevoir la préparation qui doit, bien tassée, remplir jusqu'à 2 cm environ du bord.
Préchauffer, le four à 6 (180°)
Enfourner la terrine sur le lèche frite (ou dans un grand plat allant au four), en ayant soin d’y mettre quelques verres d’eau bien chaude.
Laisser cuire entre 1h30 et 2h. Pour vérifier la cuisson, de temps en temps piquer le pâté avec un couteau fin, si le jus sort blanc c’est cuit !
Sortir la terrine du four et la laisser refroidir quelques heures, puis couvrir le pâté avec une feuille d’aluminium, poser dessus une planchette ainsi qu’un poids de 2 kg (ou deux boîtes de conserve pleines).
Mettre le tout au réfrigérateur.

Commentaire :

Les pâtés ou terrines sont meilleurs quand ils ont attendu quelques jours avant d’être dégustés. Si ils ont été bien tassés, vous pouvez les démouler sur un beau plat de service et faire une décoration avec de la salade et la peau d’une tomate tournée en rose, quelques radis et des petits cornichons et oignons blanc au vinaigre.